Nous sommes en finale !!!!

30 avril 2013 - 08:15

Quand le rêve devient réalité !!!

Dix neuf heures en ce lundi 29 avril, le temps est lourd, les nuages menaçants.

"Ce soir c'est la victoire ou rien " nous crie Maccari.

C'est dans cette ambiance particulière qu'est donné le coup d'envoi du match le plus important de ces dix dernières années .

En cas de victoire nous irons jouer la Finale le 22 mai au Stade Louis II, mais surtout nous évoluerons en division supérieure l’année prochaine.

Nous sommes donnés favoris, mais Perruchon (toujours adepte d’un bon mot) nous demande de nous méfier : «On a pas accordé beaucoup de crédit à la Barclays, mais ils se sont hissées jusqu’en demi-finale» .


Voici le résumé du match CFC - BGER : 


2’’:  Le match commence sur un rythme effréné, la première action est pour Massabo qui de la tête tente d'enfoncer le ballon au fond de la cage adverse, c’est passé tout près.

5’’: L'équipe adverse joue physique et mène à bien une action dangereuse. Rys nous sort le grand jeu et part s'allonger sur la droite exécutant une parade magnifique.

8’’:  Nouvel arrêt de Rys qui rassure sa défense.

10’’: Les carabiniers repartent à l’attaque,Lainez sur un centre de Lime, reprend de la tête le ballon qui va se loger directement dans les buts adverses ! 

1-0 ouverture du score.

20’’: Le match est tendu. Sur un corner adverse, Lainez de la tête dégage le ballon pour soulager la défense . Nouveau corner dangereux, frappe .... et ouf ! cette fois c'est au dessus.

24’’: A mes côtés Lambert me dit que ce serait le bon moment pour tuer le match, visiblement ses coéquipiers l’ont entendu et profitent d'une mauvaise relance de l'équipe adverse . Bouet conclu et aggrave le score 

2 - 0 

28’’: Les BGER maintiennent la pression sur nos buts, mais Rys va de nouveau s’allonger et bloquer fermement le ballon dans ses bras.

32’’: L'équipe est mise à mal! Menegalli sur un tacle plein de hargne se blesse! Il sort du terrain pour se faire soigner.

36’’: A l'approche de la mi-temps un 3-0 serait rêvé, Bouet d'une frappe puissante tente ce pari mais le gardien sauve son équipe.

40’’: C'est sur un nouveau corner dangereux dégagé par Rys que la mi-temps est sifflée.

Une première période où les 2 équipes auraient pu prendre l’avantage, mais le CFC plus réaliste et plus hermétique gagne par 2 buts d’écart.

La pause terminée le jeu reprend, et il reprend fort!

44’’: Coup-franc dans le camp adverse, Lainez prend son élan et tire mais arrêt facile du gardien.

50’’: Perruchon sort sur blessure à cause d’une douleur persistante à l’adducteur .

54’’: Notre défense subit la pression adverse, mais Bambina se montre impérial en défense.

56’’: Encore une magnifique intervention de Bambina.

65’’: Le banc demande à Rys de relancer dans les pieds car ses longs ballon sont difficilement exploitables sur un terrain si court que le Moneghetti.

70’’: Rys est bien dans son match, et sur une énième balle en cloche Bouet trompe le gardien adverse de la tête. 

3-0

78’’: Un dernier arrêt de Rys lui permettra de rendre une «clean-sheet»!! (pour les connaisseurs de Premier League)

80'':  Fin du Match 

Victoire 3-0 du CFC

 

Le match se termine sous les applaudissements du public éclairés de quelques éclairs dans le ciel .

Merci aux nombreux supporters venus nous encourager tout au long du match !!

 


Quelques réactions à chaud à la fin de la rencontre :

Rendez-vous en finale, en route pour la victoire ! (Bambina)

Rendez-vous en finale, mais la seule chose qui compte c'est la victoire pour accrocher un premier trophée aux carabiniers football club. A bon entendeur salut ! (Le président Cupif)

Avec Thomas gardien, on ne craint rien ! (Maccari)

Pour la finale, on sera bien montés et remontés !! (Waltz.F)


Les rédacteurs du CFC vous remercient de les avoir fait vibrer, et tenaient à souligner la parfaite entente au sein du club entre toutes les générations en vous livrant cette citation émouvante de Denhez publiée sur son FB : 

«Merci les gars de l équipe de foot des carabiniers ... putain c’est bon de gagner cette demi-finale et de monter au Rainier III ... c’est le pied les mecs ce n’est peut-être pas grand chose pour certains mais ça fait 14 ans que j’ attends de jouer là ...merci on a été solide et maintenant a nous la finale les mecs et on va leur montrer a slot machine qui commande ici ...encore merci  !!!»

Nous terminerons cet article par la citation qui nous semble la plus belle:

Nous sommes à une victoire d'écrire l'histoire! (Rys)

Commentaires

Jérémy Massabo 2 mai 2013 20:27

cette fois ci homme du match Monsieur "RYS" !! oui oui là c'est bien toi cette fois ci !! bravo a toi mon tom

Thomas Rys 1 mai 2013 19:13

Bravo a toute l'équipe, dirigeants et supporters! Nous avons tous contribué à écrire une page du Carabinier Football Club. L'équipe a fait un match exemplaire tant sur l'envie que sur la qualité du jeu produit face à une équipe du BGER qui nous a mis en difficulté. Je suis fier de faire parti de cette équipe. Maintenant place au tournoi qui va demander encore plus de solidarité et je vous donne à tous, rendez vous pour cette finale historique!