Rodolphe Perruchon / Patrice Rodrigo

22 février 2013 - 15:27

Interview croisée des entraîneurs. Palais Princier - Carabinier Football Club

PERRUCHON / RODRIGO : L'interview croisée


En vue du Palacio les deux entraîneurs se sont prêtés au jeu de l'interview croisée.


Bonjour Messieurs, pour ceux qui ne vous connaîtraient pas encore pouvez-vous vous présenter ?


RODRIGO Patrice : Bonjour, RODRIGO Patrice, je suis né le 10 juin 1969 à Monaco. Je joue au football depuis mon plus jeune âge, j'ai intégré l'AS Monaco en poussins et y suis resté jusqu'en sénoirs où j'ai effectué 2 matchs en 3e division. Cela fait 22 ans que je travaille comme maçon au Palais Princier.

PERRUCHON Rodolphe : Bonjour, PERRUCHON Rodolphe dit "PEP Perruchon", mais ai-je encore besoin de le rappeler ? Je suis né le 22 mars 1982 à "les lilas" dans le 93. Après avoir fait sport étude j'intègre le centre de formation du PSG à 14 ans. Après 2 ans au Staps j'intègre la Compagnie des Carabiniers du Prince de Monaco où je suis actuellement Carabinier.


Pouvez-vous nous parler de votre effectif ?


RODRIGO PatriceL'effectif est composé de 24 joueurs agés de 20 ans pour le plus jeune et de 46 pour le plus vieux. C'est une équipe qui ne baisse pas les bras et qui sait réagir malgré les résultats qui sont peu probants.

PERRUCHON Rodolphe : Mon effectif est pléthorique il se compose de 29 joueurs, ce qui est très important compte-tenu du fait que nous jouons en moyenne un match par mois. Il a été rajeuni depuis quelques années ce qui apporte de la fougue et de l'envie mais est très bien encadré par une équipe de "Dinosaures". C'est l'amalgame parfait.


Depuis quand êtes-vous entraîneur de votre équipe et pourquoi ce choix ?


RODRIGO Patrice : Je suis entraîneur de cette équipe pour la première fois, à la demande de mon Régisseur M.BANDOLI Gilles, de certains joueurs et surtout aussi par amour du ballon. Je souhaite faire de mon équipe un groupe homogène, solide et une bande de copains.

PERRUCHON Rodolphe : C'est ma 3e saison au CFC où j'opère, et permettez-moi d'apporter une correction, comme DTN (Directeur Technique National) et non comme simple entraîneur. Ce choix apparaissait comme une évidence, c'est un passage de témoin logique entre les générations. 


Quels sont vos objectifs pour la saison ? 


RODRIGO Patrice : L'objectif est d'aller le plus loin possible mais vu les circonstances actuelles, où l'effectif se trouve souvent diminué par de multiples blessures, on espère finir 5e du groupe et éviter ainsi la dernière place qui nous empêcherait d'accéder aux poules finales. 

PERRUCHON Rodolphe : L'objectif est clair c'est la montée dans la division supérieure. Je souhaite aussi que le troisième tournoi Inter-armées soit une réussite.


Le match "Palais contre Carabinier" est un peu un derby car les protagonistes se voient tous les jours au travail. Dans quel état d'esprit allez vous l'aborder, est-ce un match spécial pour vous ? 


RODRIGO Patrice : C'est un peu le match attendu, un peu comme Monaco/Nice. Tout le monde se connaît, et c'est vrai qu'en fonction du résultat on a tendance à se chambrer un peu le lendemain, mais c'est de bonne guerre. Notamment chez les carabiniers où il y a des spécimens qui sont très doués pour cela, je pense à "Thomas" (rire). C'est un match que l'on va aborder sereinement, tout en respectant nos adversaires.

PERRUCHON Rodolphe : Vous qualifiez ce match de "derby", mais c'est vous les journalistes qui faîtes monter la pression sur ce match. Je peux vous dire que nous préparons ce match de la même façon que les autres, dans le calme et la sérénité.


Que souhaitez vous à votre adversaire ? 


RODRIGO Patrice : Je leur souhaite de faire un match exemplaire, de sortir la tête haute en perdant avec les honneurs (rires).

PERRUCHON Rodolphe : De gagner.


Pouvez-vous nous donner un pronostic ? 


RODRIGO Patrice  : Jamais de pronostics, c'est un match qui se gagnera mentalement.

PERRUCHON Rodolphe : Vous êtes sérieux là ? Regardez le classement et vous obtiendrez votre réponse ...

Commentaires

Stéph maccari 22 février 2013 18:43

mdr tom

Thomas Rys 22 février 2013 17:25

Merci Patrice pour cette petite dédicace. Bravo à toi O Grand Pep pour ta simplicité et ta modestie! Mais place au jeu. Lundi nous serons 14 guerriers prêts à lutter pour la suprématie du Palais! A ton signal coach nous déchaînerons les enfers!